La Marmotte

test

Description
Le poil de la marmotte est brun, noir ou marron. Elle a un corps trapu, les oreilles rondes. Ses membres sont courts et puissants avec une longue queue. Sa taille est de 46 à 66 cm pour un poids de 2 à 9 kg. Elle vit de 4 à 10 ans en captivité et de 4 à 8 ans en liberté. Au Canada, elle est appelée « siffleux » car quand il y a un danger, elle émet un sifflement puissant pour donner l'alerte aux autres marmottes, qui vont alors se réfugier dans leur terrier.

Répartition et habitat
Certaines espèces de marmotte vivent dans les montagnes entre 1 300 et 3 000 mètres d'altitude. Cette amplitude altitudinale pourrait être due à la fraîcheur hivernale qu'elle recherche, ainsi qu'à la pression exercée par l'homme sur l'espèce. D'autres espèces, comme celles d'Amérique du Nord et des steppes eurasiennes, préfèrent les prairies rugueuses.
La présence actuellement exclusivement montagnarde de la marmotte pourrait donc n'être que la conséquence de l'action de l'homme, lequel a cependant commencé à tenter d'améliorer le sort de l'espèce en la réintroduisant dans divers massifs montagneux (notamment en France). Toutefois, le faible effectif de certaines de ces populations nouvelles, et leur isolement par rapport aux autres, pose le problème de leur fragilité et de leur consanguinité
Reproduction
Les marmottes s'accouplent au mois de mai. La gestation dure 33 ou 34 jours et une portée peut compter de 3 à 5 petits.
Les marmottes juvéniles, appelées marmottons, naissent fin mai à début juin. À la naissance, les marmottons mesurent à peine 3 cm et pèsent environ 30 g. Ils ont les yeux fermés et n'ont pas encore de poils. Les petits restent un à deux mois dans leur terrier avant de sortir au mois de juillet.
Alimentation
La marmotte est cæcotrophe, c’est-à-dire qu'elle digère deux fois ses aliments en ingérant certaines de ses propres crottes.
Les marmottes des Alpes se nourrissent de végétaux herbacés, de graines et de petits invertébrés (insectes, araignées, vers). Elles préfèrent les jeunes pousses et maintiennent leur nourriture avec leurs membres antérieurs
Hibernation
La marmotte hiberne pendant 5 mois et demi. En automne, elle mange énormément pour constituer les réserves de graisse qui lui permettront de survivre. Pour ne pas brûler ses réserves trop vite, elle vit au ralenti. Sa température corporelle chute à 7 degrés et son cœur ralentit, aux alentours de 4 ou 5 pulsations par minute. Elle se réveille environ toutes les quatre semaines pour faire ses besoins. S'il fait moins de 3 °C sous terre, la marmotte doit se réveiller et bouger pour ne pas mourir de froid.
Il semble que l'hibernation sociale (en groupes familiaux, dans l’hibernaculum, avec des individus âgés plus expérimentés), étudiée chez Marmota marmota, si elle est un facteur de risque éco-épidémiologique à cause de la promiscuité, puisse aussi procurer des avantages en termes de survie hivernale.


Contact

Pour me contacter merci d'utiliser le formulaire

Les photos, vidéos, et tout autres médias présents sur ce site ne sont pas libres de droit.